Credit unions et caisses populaires

 

Les caisses populaires et les credit unions (ci‑après, les « caisses populaires ») de l’Ontario sont assujetties à un cadre réglementaire exhaustif, qui fait intervenir le ministère des Finances [New Window] , la Commission des services financiers de l’Ontario (CSFO)  et la Société ontarienne d’assurance‑dépôts (SOAD) [New Window]. Le secteur des caisses est régi par la Loi de 1994 sur les caisses populaires et les credit unions [New Window] (la Loi), le Règlement de l'Ontario 237/09 [New Window] et le Règlement de l'Ontario 238/09 [New Window].

 

Le ministère des Finances est responsable d'élaborer et de proposer les lois que les caisses doivent respecter.

 

Le surintendant des services financiers est responsable de veiller à ce que les caisses soient exploitées conformément aux exigences de la Loi et de ses règlements, particulièrement en ce qui a trait aux questions en matière de pratiques de l'industrie à l'égard des sociétaires et du grand public. La CSFO est responsable de la constitution des caisses en personne morale, de l'approbation des changements à leur charte, ainsi que de certaines approbations en vertu de la Loi, et de l'examen des plaintes contre les caisses.

 

La SOAD est responsable de surveiller le respect des règles en matière de solvabilité et de fournir l'assurance-dépôts pour les dépôts détenus dans des caisses de l'Ontario [New Window] jusqu'aux limites prévues par la Loi. Dans le cadre de cette responsabilité, la SOAD peut adopter des règlements administratifs pour garantir que les établissements assurés sont exploités conformément aux normes de pratiques commerciales et financières saines [New Window].

 

 
hotline-fr.jpg
OutageAvis d’interruption du service en ligne
Prière de consulter notre calendrier des interruptions prévues du service pour de plus amples détails.

Suivre@FSCOTweets