Introduction à l’assurance complémentaire soins médicaux et soins dentaires

FSCO
INTRODUCTION À L'ASSURANCE COMPLÊMENTAIRE SOINS MEDICAIRE ET SOINS DENTAIRES

La Santé, la Plus Grande Richesse

Vous pensez à une assurance-maladie complémentaire ou une assurance dentaire? Vous devez comprendre des faits. Visionnez notre vidéo pour en savior plus.

Transcription descriptive : La santé, la plus grande richesse oouvre dans autre page

Qu’est-ce que l’assurance complémentaire soins médicaux et soins dentaires?

Si vous vivez en Ontario, vous êtes probablement déjà assuré en vertu du Régime d’assurance-santé de l’Ontario (RASO) financé par le gouvernement. Une fois admis au RASO, vous obtenez une carte Santé de l’Ontario qui vous permet d’aller chez le médecin, dans une clinique, à l’hôpital ou à l’urgence, d’obtenir des soins médicaux et de subir des examens et des chirurgies sans frais.

Cependant, le RASO ne couvre qu’une partie de certains services médicaux comme les médicaments d’ordonnance et les soins de la vue, ou ne les couvre pas du tout, et il ne couvre pas les soins dentaires. Pour payer les soins médicaux et les soins dentaires non couverts par le RASO, vous pourriez envisager de souscrire une assurance soins médicaux complémentaire, aussi appelée régime élargi d’assurance-maladie, ou un régime privé d’assurance-maladie, et une assurance soins dentaires complémentaire.

Vous pourriez obtenir une assurance complémentaire soins médicaux et soins dentaires par l’entremise de votre employeur, ce que l’on appelle une assurance collective, ou choisir de souscrire des polices d’assurance individuelles. L’assurance complémentaire soins médicaux et soins dentaires vous permet d’obtenir les services médicaux dont vous avez besoin à un prix abordable. Pour en savoir plus à propos des types d’assurance complémentaire soins médicaux et soins dentaires, consultez la rubrique Types d’assurance complémentaire soins médicaux et soins dentaires.

Comment l’assurance complémentaire fonctionne-t-elle?

Les polices d’assurance complémentaire soins médicaux et soins dentaires sont des contrats établis entre vous et une compagnie d’assurance. Vous acceptez de payer des frais annuels ou mensuels que l’on appelle une prime, et la compagnie convient de payer les prestations qui sont assurées en vertu de la police. La police précisera les inclusions et les exclusions.

Voici certaines dispositions courantes de l’assurance complémentaire soins médicaux et soins dentaires :

  • La plupart des polices n’assurent pas la totalité des frais médicaux. Vous pourriez avoir à payer une part des frais médicaux pour vous et vos personnes à charge. C’est ce que l’on appelle la franchise. Chaque police est structurée différemment et peut être assortie de franchises familiales (p. ex. premier montant de 75 $ des dépenses admissibles pour deux des membres assurés au début de chaque année) ou de franchises par service (p. ex. 5 $ par médicament d’ordonnance).
  • Certains régimes sont assortis d’une condition de coassurance en plus de la franchise. Ainsi, vous devez payer un pourcentage des frais médicaux, ou une coassurance, en plus de la franchise. La coassurance peut être établie à 10 % des frais médicaux admissibles ou à un pourcentage plus élevé, et elle peut varier en fonction du type de service médical nécessaire.
  • En outre, des limites en dollars ou en pourcentage, ou maximums, pourraient être fixées pour les montants de prestations qu’il est possible de recevoir. Les maximums peuvent s’appliquer à des prestations de soins de santé particuliers, comme des lunettes ou des séances de massothérapie, pendant une période donnée; en général au cours d’une année, ou à vie.

Les franchises, la coassurance et les maximums peuvent avoir une incidence sur le montant que vous payez. Afin de réduire les coûts, vous pourriez être en mesure de coordonner les prestations avec celles de votre conjoint ou partenaire s’il a aussi une assurance complémentaire soins médicaux et soins dentaires. Lisez attentivement votre police pour comprendre les frais que vous devez payer vous-même et quelle police paiera en premier.

Ce qui est couvert ou non par le RASO

Avant de décider si vous avez besoin d’une assurance complémentaire soins médicaux et soins dentaires, vous devez connaître le genre de services que couvre le RASO. Les services de base couverts par le RASO incluent ce qui suit :

  • Visites chez le médecin;
  • Visites et séjours à l’hôpital;
  • Déplacements pour des soins de santé pour les résidents du Nord de l’Ontario.

Pour consulter la liste complète, voyez la rubrique Services couverts par l’Assurance-santé oouvre dans autre page.

En général, le RASO ne couvre pas ce qui suit :

  • Médicaments d’ordonnance prescrits dans un milieu non hospitalier, notamment les antibiotiques, les analgésiques et certains médicaments pour traiter le cancer;
  • Services médicaux non urgents particuliers, notamment ceux d’un chiropraticien ou d’un massothérapeute;
  • Chambres d’hôpital à un ou à deux lits;
  • Certains examens médicaux, tests et vaccins;
  • Soins dentaires.

Avez-vous besoin d’une assurance complémentaire soins médicaux ou soins dentaires?

Si vous êtes jeune et en santé, vous n’avez peut-être pas besoin de souscrire ce type d’assurance complémentaire. Dans une certaine mesure, cela dépend de la couverture que vous offre le RASO, un régime collectif ou le régime collectif d’un parent. Par exemple, à partir de 2018, le RASO offrira la couverture des médicaments sur ordonnance aux jeunes de 24 ans et moins. Les enfants et les jeunes pourront obtenir plus de 4 400 médicaments d’ordonnance gratuitement en présentant leur carte Santé et l’ordonnance. La couverture sera automatique, sans coût initial à payer. Consultez le communiqué de presse pour en savoir plus oouvre dans autre page. Voyez votre couverture, examinez votre situation personnelle et déterminez si ce que vous avez actuellement est suffisant.

Quel niveau de couverture d’assurance complémentaire soins médicaux et soins dentaires vous faut-il?

Il existe un large éventail de régimes d’assurance complémentaire soins médicaux et soins dentaires, chacun offrant son propre niveau de couverture, mais il vous revient de décider du montant d’assurance complémentaire dont vous avez besoin. Vous seul pouvez décider du montant qui vous convient; toutefois, un agent ou une compagnie d’assurance pourra vous aider à prendre ces décisions. Visitez la section « Trouver un agent ou une compagnie d’assurance » à la rubrique Consulter un agent ou une compagnie d’assurance pour trouver quelqu’un qui pourra vous aider.

Voici des facteurs à considérer pour décider du montant de couverture dont vous avez besoin :

  • Combien pouvez-vous payer par mois? Par année?
  • Avez-vous une autre assurance soins médicaux complémentaire (par l’entremise de votre employeur, de l’assurance collective d’un parent ou d’un conjoint ou partenaire?
  • Avez-vous besoin de médicaments d’ordonnance de manière continue?
  • Êtes-vous disposé à partager une chambre d’hôpital ou préféreriez-vous une chambre à un lit?
  • Portez-vous des lunettes ou des lentilles cornéennes?
  • Recevez-vous des services médicaux de professionnels, notamment de chiropraticiens ou de massothérapeutes?
  • Pouvez-vous payer des frais de transport en ambulance de votre poche?
  • Êtes-vous atteint d’une affection chronique qui exige des services médicaux plus complets que ceux qui sont offerts par le RASO?
  • Avez-vous un état de santé préexistant? Certains régimes d’assurance soins médicaux complémentaire ne couvrent pas ce type d’état de santé. Assurez-vous d’examiner les offres pour trouver un assureur qui accepterait de le faire.

Où souscrire une assurance complémentaire soins médicaux et soins dentaires?

Il est important de noter que l’assurance soins dentaires complémentaire est offerte séparément de l’assurance soins médicaux complémentaire, mais il est souvent possible de les souscrire ensemble. Vous pouvez souscrire une assurance soins médicaux complémentaire auprès des intermédiaires suivants :

Pour de plus amples renseignements concernant la souscription d’une assurance soins médicaux complémentaire, visitez Chercher une assurance complémentaire soins médicaux et soins dentaires

 

Évaluation des risques pour l’assurance-vie, l’assurance-maladie complémentaire et l’assurance des soins dentaires

Vous croyez que vous n’aurez jamais besoin d’assurance-vie, d’assurance-maladie complémentaire ou d’assurance des soins dentaires ou que vous avez déjà assez d’assurance comme cela? Il vaut peut-être mieux y réfléchir à deux fois. Cela mérite de consacrer trois minutes à ce questionnaire pour évaluer vos besoins et prendre la meilleure décision financière possible dans votre intérêt.

Demandez aux experts : voyez comment vous pouvez poser à des experts vos questions sur l’assurance-vie et l’assurance complémentaire soins médicaux ou soins dentaires.

Types d’assurance complémentaire soins médicaux et soins dentaires : voyez les différents types de polices et les options offertes.

Questions à poser à propos de l’assurance complémentaire soins médicaux ou soins dentaires : envisagez de poser ces questions à votre employeur, à un représentant des ressources humaines ou à un agent ou une compagnie d’assurance à propos de votre police d’assurance soins médicaux et soins dentaires.

Consulter un agent ou une compagnie d’assurance : sachez à quoi vous attendre lorsque vous traitez avec un agent ou une compagnie d’assurance.

Portail sur la littératie financière oouvre dans autre page : votre guichet unique pour obtenir des liens vers d’autres excellentes ressources financières.

Glossaire : Assurance complémentaire soins médicaux et soins dentaires : pour mieux comprendre les termes usuels pour parler de l’assurance complémentaire soins médicaux et soins dentaires, consultez ce glossaire.

Laissez un commentaire

À PROPOS DE LA CSFO

Le mandat de la CSFO est défini par la loi. Il consiste à fournir des services de réglementation pour protéger l'intérêt du public et favoriser la confiance du public dans les secteurs réglementés. La CSFO réglemente le secteur du courtage d’hypothèques, le secteur des assurances, les régimes de retraite, les sociétés de prêt et de fiducie, les credit unions et caisses populaires, les sociétés coopératives en Ontario et les fournisseurs de services qui facturent les assureurs automobiles pour des indemnités d’accident légales. La CSFO relève du ministre des Finances.